22 octobre 2010

Fashion Weekend 2010

Bonjour les loupiots, ça y est, c'est vendredi, le weekend est tout proche!
Et le parcours Modo a débuté! (D'ailleurs on s'y retrouve ce soir, hein!)
Les plus grandes villes ont leur Fashion Week, mais mon pays, aussi petit soit-il, n'est pas pour autant sans intérêt niveau mode...

Bon d'accord, en Belgique point de Fashion Week, mais on s'en fou (ou pas), parce qu'en Belgique, on a notre Fashion Weekend!
Le Fashion Weekend qui se déroulait mercredi était THE lancement d'un weekend modesque qui promet d'être beau!
Alors forcement c'était the place to be et malheureusement c'était the place ou j'étais pas! Parce que même si j'essaie de lui resister parfois, j'ai une conscience, et j'ai aussi cours le mercredi soir... (Conscience + cours = pas de Fashion Weekend pour moi!)

Mais bon j'ai, tout de même, envie de vous "parler" de cet évènement  (via les infos des personnes qui y étaient... - Propos de Caroline Lallemand - Photos Le vifweekend

 

 

Lancé en septembre 2003, le Fashion Weekend est un événement entièrement dédié aux jeunes stylistes prometteurs.
Le principe est simple : il s'agit de confronter les meilleurs étudiants des écoles de mode de Belgique et d'Europe pour les aider à faire leurs premiers pas dans la vie professionnelle.

Cette année, les onze jeunes créateurs fraîchement diplômés étaient venus de Thaïlande, de Suède, d'Allemagne, des Pays-Bas, de Grande-Bretagne, de Tchéquie, de France ou de Belgique.

Cette année, pour la première fois, deux lauréats ont été primés ex aequo!
Il s'agit de la Française Léa Peckre (la Cambre) et sa collection femme sur le thème du cimetière intitulée "Cemeteries are fields of flowers" et du Britannique Matthew Harding (Saint Martins- Londres) et sa collection femme intitulée "Kinetic Warrior" et inspirée, entre autres, par l'Américaine Lynda Carter.

"Léa Peckre a séduit le jury par la manière subtile dont elle combine la broderie artisanale à de nouvelles techniques et par sa manière poétique de mettre en scène un sujet aussi macabre que les cimetières", a expliqué le jury.

 

 

 

"Matthew Harding a fasciné par sa façon de marier du jersey transparent à du métal ondoyant et par sa vision forte de la féminité", rajoute le jury. La collection de Harding a aussi tapé dans l'oeil de la célèbre chaîne de vêtements anglaise Top Shop qui en produira quelques pièces en fin d'année.

  

08:13 Écrit par Rosalia dans Events | Commentaires (2) |  Facebook

Commentaires

Dommage que tu n'aies pas su venir à la journée troc.
La prochaine fois peut-être ;)

Écrit par : kathleen | 23 octobre 2010

Répondre à ce commentaire

Oui!!! On se verra la prochaine fois :D

Écrit par : rosalia | 25 octobre 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.